La Daronne

ladaronneAuteur : Hannelore Cayre ( France )

Biographie : Hannelore Cayre est une romancière, scénariste et réalisatrice, mais elle est également avocate à la cour d’appel de Paris en tant que pénaliste et collabore à la Revue XXI et travaille dans son cabinet d’avocate qu’elle partage avec son mari. Entre 2004 et 2007, avec trois formidables polars, « Commis d’office » (2004, prix Polar derrière les murs 2005), « Toiles de maître » (2005) et « Ground XO » (2007), elle a conté les aventures de Christophe Leibowitz, avocat bas de gamme et rebelle, embarqué dans des affaires toujours louches. Réalisatrice de courts métrages, en 2009, Hannelore Cayre a réalisé son premier long, « Commis d’office », d’après son roman de même titre, avec Roschdy Zem. En 2017, elle publie « La Daronne » qui obtient le prix « Le Point » du polar européen et le Grand Prix de littérature policière.

Présentation: Comment, lorsqu’on est une femme seule, travailleuse avec une vision morale de l’existence… qu’on a trimé toute sa vie pour garder la tête hors de l’eau tout en élevant ses enfants… qu’on a servi la justice sans faillir, traduisant des milliers d’heures d’écoutes téléphoniques avec un statut de travailleur au noir… on en arrive à franchir la ligne jaune ? Rien de plus simple, on détourne une montagne de cannabis d’un Go Fast et on le fait l’âme légère, en ne ressentant ni culpabilité ni effroi, mais plutôt… disons… un détachement joyeux. Et on devient la Daronne.

Mon avis : Je n’irai pas par quatre chemins, Hennelore Cayre a intégré de façon définitive avec ce roman la liste de mes auteurs préférés. J’ai découvert sa plume à travers « Comme au cinéma », et c’est avec une joie non dissimulée que je me suis plongée dans son dernier roman. Je l’ai avalé en moins de deux heures. C’est drôle, incisif, que dis-je, jouissif. Cette Daronne n’a pas froid aux yeux, et si les situations semblent parfois peu vraisemblables, au final, tout cela nous laisse un arrière goût étrange. Les traducteurs sont-ils vraiment payés au noir par le Ministère de la Justice? Après réflexion, cela ne m’étonnerait pas du tout… Si vous hésitiez encore à découvrir cette auteure, n’hésitez plus. Foncez, c’est un ordre !

2 réflexions sur “La Daronne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s