Contrat d’édition: les bases

De quoi éclairer ma lanterne …

Laureline Roy

contract-1427233_1920

Ces dernières semaines, j’ai eu l’opportunité de me pencher sur des contrats d’éditions, les miens dans un premiers temps, ceux d’amies dans un second. Et au premier abord, j’ai cru lire du chinois (je le crois toujours d’ailleurs).

Je me suis donc penchée sérieusement sur la question, histoire de me trouver moins stupide la prochaine fois (en espérant qu’il y ait une prochaine fois…) et j’ai trouvé une base « officielle » sur le site du Services Public. J’ai conscience que ce n’est qu’une première approche, que chaque contrat de Maison d’Edition a ses spécificités, mais pour la profane que je suis, je saurais m’en contenter avant d’approfondir.

Qu’est-ce qu’un contrat d’édition ?

Vérifié le 12 avril 2017 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé de la culture et de la communication.

Le contrat d’édition est un contrat écrit par lequel l’auteur d’une œuvre de l’esprit, ou ses ayants…

Voir l’article original 941 mots de plus

Avis d’Expert saison 2 : Affaire n° 17 Violette Nozière.

Collectif polar : chronique de nuit

Avis d’Expert saison 2 : Affaire n° 17 Violette Nozière.

Autant vous y préparer dés maintenant, nos Avis d’Expert touchent à leur fin.

Dans 3 semaines Cathie vous proposera les dernières affaires de cette saison.

Mais il est à peu près certain que nous retrouverons notre Expert en chef .

Un peu plus tard dans l’année.

Sans doute à la rentrée de septembre

Pour l’heure découvrons cette nouvelle affaire criminelle


Avis d’Expert saison 2

Affaire n° 17 Violette Nozière.

 Rarement des jurés ont eu à se prononcer sur une affaire aussi bouleversante que celle qui se présente en ce mois d’octobre 1934, année décidément riche en pathétiques affaires criminelles (voir Affaire n° 16).

 

   Acte 1 : L’accident.

   Dans les derniers jours du mois d’août 1933, à Paris, une jeune femme se présente, totalement affolée, au commissariat : elle déclare que ses parents sont morts asphyxiés…

Voir l’article original 2 004 mots de plus

Dentifrice : oubliez-le définitivement !

Édifiant !

Aphadolie

Time : 12 mn 18


Le Dentifrice

Dentifrice

 

Oubliez-le définitivement !

Comme vous le savez peut-être, rares sont les articles factuels et d’intérêt commun. A ce sujet, Bernard Clavière est l’un des seuls à avoir écrit un article cohérent sur le non-usage du dentifrice. Dépourvu d’intérêt, et même toxique, ce dernier revêt des faces cachées que bien trop de gens ignorent encore.

Terraponia vous relaye, aujourd’hui, un article ô combien important en termes de santé.

Cet article est écrit en parallèle de la vidéo ci-dessus, qui constitue à ce jour ma plus grande surprise depuis que je publie des vidéos.

Celle-ci est en train de battre des records de vues, et j’avoue ne pas comprendre.

Une vidéo sur le dentifrice !…

Bien, il y a effectivement des choses intéressantes à dire sur le sujet de l’hygiène bucco-dentaire, puisque j’en ai fait cette vidéo et écrit cet article, mais…

Voir l’article original 1 284 mots de plus

Les personnages : élaboration du héros 1/2

Les conseils de Ponine

Bonjour tout le monde,

Voilà après une longue pause de ma part, la suite des méthodes que l’on peut utiliser pour élaborer les personnages. Aujourd’hui, je vais me concentrer sur le héros.

Le héros porte l’histoire, il en est le centre, la base, l’essence. Pour cela prendre quelques jours pour réfléchir à ce qu’il est ; qui il est ; à quoi il ressemble et quelle est son histoire dans l’histoire. Cette première partie sera concentrée sur la partie physique du héros. On peut construire son héros par plusieurs petits exercices.

Le héros en vrac :

Il est parfois difficile de savoir quelles caractéristiques donner à son héros, on peut se demander vers quoi se tourner. On hésite quant aux caractéristiques à donner au héros. Pour cela on peut commencer, par un exercice assez simple et utiliser ses lectures pour savoir ce que l’on aime chez les héros et…

Voir l’article original 762 mots de plus

Mon gamin

Auteur : Pascal Voisine ( France ) Biographie :   Passionné de cinéma depuis l’enfance, réalisateur de films courts, c’est en tant qu’assistant réalisateur que Pascal Voisine découvre l’univers de la psychiatrie. Venu tourner quelques jours dans l’hôpital psychiatrique d’un village de Picardie, il est tellement fasciné par ce monde à part qu’il y reste huit … Lire la suite de Mon gamin

Publication ou auto-édition, un choix impossible ?

Autopublication, publication classique… mon cœur balance !

Mélanie De Coster

Quel est le but premier d’un auteur ou d’une autrice ? D’abord d’écrire, bien sûr. Puis ensuite d’être lu. Et c’est là que les difficultés surgissent. Quelle est la meilleure manière de procéder pour aller à la rencontre de ses lecteurs ? Qui, de l’auto-édition et de la publication classique remportera ce duel ?

auto édition ou édition traditionnelle, comment choisir

Les avantages de l’auto-édition

Il y a quelques années, pour un grand nombre d’auteurs et d’autrices, l’auto-édition était un choix par défaut : puisqu’aucun éditeur ne veut de moi, je vais me débrouiller tout seul.

Le plus étonnant, quand on remonte un peu le fil de l’Histoire, c’est de réaliser la quantité de livres qui font aujourd’hui partie de nos classiques et qui ont pourtant été confrontés à ce même parcours. Qui sait aujourd’hui que Marcel Pagnol auto-édita Le Château de ma mère et La Gloire de mon père ? Parce que personne ne voulait de ses romans auto-biographiques…

Voir l’article original 1 190 mots de plus

Avis d’expert, saison 2 : Affaire n° 15 : Vacher, serial killer

Un copycat de Jack l’éventreur… glaçant !!!

Collectif polar : chronique de nuit

Avis d’expert, saison 2 : Affaire n° 15 : Vacher, serial killer Encore une affaire que je découvre grâce à notre Expert. Il faut dire que Cathie, toute les semaine; c’est nous tenir en haleine.

Allez je vous laisse à votre tour découvrir cette quinzième affaire effrayante


Avis d’expert, saison 2 

Affaire n° 15 : Vacher, serial killer.

 

   Acte 1 : Émule de Jack l’éventreur.

  Peu cultivé et souffrant d’un traumatisme à la tête, Joseph Vacher, ancien aliéné errant en liberté, a entendu parler des « exploits » de Jack l’éventreur à Londres. Il aurait alors décidé d’imiter celui qu’il prend pour modèle : durant plus de trois longues années, il est l’auteur d’un sanglant périple, sans qu’il soit possible de déterminer s’il a réellement conscience de la gravité de ses actes.

   Acte 2 : Le tueur de bergers.

 

  En juillet 1897, dans le petit village ardéchois de Champis, près de…

Voir l’article original 1 171 mots de plus