Là-haut, tout est calme

là-hautAuteur : Gerbrand Bakker ( Pays-Bas )

Biographie : Après des études de lettres à Amsterdam, Gerbrand Bakker a exercé différents métiers, puis publié un livre pour adolescents en 2004. « Là-haut, tout est calme », son premier roman, a été le phénomène éditorial de l’année 2006 aux Pays-Bas avec des ventes dépassant les 70000 exemplaires. Depuis, il a été traduit avec succès dans de très nombreux pays. Là-haut, tout est calme est sélectionné pour Prix Médicis 2009 dans la catégorie roman étranger. Ce roman à été récompensé par le prestigieux prix Impac, décerné à Dublin, en Irlande.

Présentation: Helmer van Wonderen vit depuis trente-cinq ans dans la ferme familiale, malgré lui. C’est Henk, son frère jumeau, qui aurait dû reprendre l’affaire. Mais il a disparu dans un tragique accident, à l’âge de vingt ans. Alors Helmer travaille, accomplissant les mêmes gestes, invariablement, machinalement. Un jour, sans raison apparente, il décide d’installer son vieux père au premier étage, de changer de meubles, de refaire la décoration de la maison. Le besoin de rompre la monotonie de sa vie et l’envie de mettre fin à ce face-à-face presque silencieux avec un homme devenu grabataire le font agir, plein de colère retenue. Les choses s’accélèrent le jour où il reçoit une lettre de Riet lui demandant de l’aide : Riet était la fiancée de son frère. Elle fut aussi à l’origine de son accident mortel…

Mon avis : Après deux lectures qui m’auront énormément marquée, me voici aux Pays-Bas au cœur d’une petite exploitation agricole en compagnie de Helmer et de son vieux père. Ne vous attendez pas à de l’action,  à des rebondissements farfelus. Il est question ici de lecture contemplative. L’atmosphère est plutôt pesante parfois, Helmer n’est pas heureux, il n’a pas choisi sa vie, et la proximité de son père lui est de plus en plus insupportable. Les gestes sont répétitifs, les journées s’enchaînent sans que rien ne vienne troubler la quiétude du lieu. Heureusement Helmer peut compter sur les visites fréquentes de sa voisine Ada et de ses deux enfants. Et puis voici que débarque Henk, le fils de l’ex-fiancée de son frère.  L’arrivée du jeune homme, un être paumé, va-t-elle sortir Helmer de sa torpeur ? J’avoue m’être légèrement ennuyée par moment, mais ne me suis jamais endormie ! Est-ce que je recommande ce roman ? Si vous n’avez rien d’autre sous la main, et n’avez pas tendance à la dépression, pourquoi pas !  😉

Une réflexion sur “Là-haut, tout est calme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s