Le dimanche des mères

Auteur : Graham Swift ( Royaume-Uni )

Biographie : Né à Londres en 1949, Graham Swift a été, dès ses premiers romans, Le Marchand de douceurs (1980) et L’Affaire de Shuttlecock (1981), considéré comme l’un des auteurs les plus prometteurs de sa génération. Il est l’auteur de plusieurs romans et recueils de nouvelles, dont « Le pays des eaux » (1983), qui remporta le Guardian Fiction Prize, et qui a fait l’objet d’une adaptation cinématographique avec Jeremy Irons. En 1993, Swift reçoit le Prix du meilleur livre étranger pour « A tout jamais », puis, en 1996, le prestigieux Booker Prize et le James Tait Black Memorial Prize pour « La Dernière tournée ». Héritier à la fois de Dickens et de Faulkner, il donne dans ses romans une vision assez sombre de l’histoire, soulignant les grandes fractures liées au révolutions politique, industrielle et culturelle, qui ont contribué, dans la littérature notamment, à brouiller les frontières entre histoire individuelle et grande Histoire.

Présentation: Angleterre, 30 mars 1924. Comme chaque année, les aristocrates donnent congé à leurs domestiques pour qu’ils aillent rendre visite à leur mère le temps d’un dimanche. Jane, la jeune femme de chambre des Niven, est orpheline et se trouve donc désœuvrée. Va-t-elle passer la journée à lire ? Va-t-elle parcourir la campagne à bicyclette en cette magnifique journée ? Paul Sheringham, un jeune homme de bonne famille et son amant de longue date, lui propose de le retrouver dans sa demeure désertée. Tous deux goûtent pour la dernière fois à leurs rendez-vous secrets, car Paul doit épouser la riche héritière Emma Hobday. Pour la première – et dernière – fois, Jane découvre la chambre de son amant ainsi que le reste de la maison. Elle la parcourt, nue, tandis que Paul part rejoindre sa fiancée. Ce dimanche des mères 1924 changera à jamais le cours de sa vie.

Mon avis : Un court roman plein de charme que j’ai lu d’une traite comme envoûtée. Graham Swift instaure une ambiance nostalgique et très sensuelle. C’est avec un plaisir immense que j’ai suivi Jane lors de cette journée si particulière qui la marquera à tout jamais. Je recommande vivement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s