Le manuscrit inachevé

20200424_204403Auteur :  Franck Thilliez ( France )

Biographie : Ingénieur de formation, Franck Thilliez s’illustre d’abord dans les nouvelles technologies et devient très tôt spécialiste en informatique. Il allie cette passion à son goût pour les thrillers pour donner naissance à son premier roman, « Train d’enfer pour Ange rouge » (2003), qui a été nominé au Prix SNCF du polar français 2004. Il publie en 2005 « La Chambre des morts » (Le Passage), qui deviendra par la suite en 2007, le film éponyme d’Alfred Lot, avec Mélanie Laurent dans le rôle de Lucie Henebelle. Il reçoit pour son deuxième roman le Prix des lecteurs Quai du polar en 2006, et le Prix SNCF du Polar français en 2007. Le succès rencontré lui a permis de cesser son travail d’informaticien à Sollac Dunkerque pour se consacrer exclusivement à son travail d’écriture.

Présentation: Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans le coffre, le corps d’une femme. A la station-service où a été vu le conducteur pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l’homme n’est pas le propriétaire du véhicule. Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L’institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. Sa vie ? Un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L’Inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d’Opale, et le traumatisme de l’enlèvement de sa fille Sarah. L’agression soudaine de son mari va faire resurgir le pire des quatre années écoulées. Dans le vent, le sable et le brouillard, une question parmi d’autres se pose : vers qui, vers quoi se tourner, quand l’unique vérité est que tout vous devient étranger ?

Mon avis : Si vous me lisez régulièrement, ce que j’espère, vous savez que je n’ai pas pour habitude de lire les quatrièmes de couverture avant de me lancer dans un nouveau roman, et cela m’a déjà joué des tours, notamment lorsqu’il s’agit de séries. Cette fois-ci encore, c’est avec beaucoup d’enthousiasme que je me lançais dans la lecture de Il était deux fois lorsque Anthony m’alertait sur le fait que je mettais la charrue avant les boeufs, Il était deux fois faisant partie d’un diptyque dont Le manuscrit inachevé constitue le premier volet. Qu’à cela ne tienne, je stoppe ma lecture sur le champ ( ouf !  je venais à peine de l’entamer ) et me procurait illico le premier opus. J’ai oublié de vous préciser qu’il s’agissait là de mon premier Franck Thilliez et que pour le coup, je ne regrette pas mon choix. Et si l’histoire est prenante à souhait, c’est surtout la structure du récit qui m’a fascinée. Je me suis surprise à plusieurs reprises à fermer le roman pour réfléchir à quel « niveau » de la structure je me trouvais. Dans le roman de Franck Thilliez ? Dans celui de Caleb Traskman ? Ou encore dans celui d’Enaël Miraure ? Vous y avez compris quelque chose ? Ne vous inquiétez pas, à votre place je me poserais la même question. Vous voulez un début de réponse ? Plongez-vous dans ce Manuscrit inachevé sans tarder.

5 réflexions sur “Le manuscrit inachevé

  1. Franck THILLIEZ est pour moi, le maître du thriller 😉
    Si tu veux encore être happée par un thriller, un conseil, lit son dernier qui vient de sortir : « il était deux fois »
    Je suis en train de le lire et j’ai dû mal à le quitter …
    Des bisous Kirsteen 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s