La nuit de l’oracle

La nuit de l'oracleAuteur : Paul Auster ( États-Unis )

Biographie : Paul Auster écrit des articles pour des revues, débute les premières versions du « Voyage d’Anna Blume » et de « Moon Palace », travaille sur un pétrolier, revient en France pour un séjour de trois ans (1971-1974) où il vit de ses traductions et écrit des poèmes et des pièces de théâtre en un acte. Il publie un roman policier sous le pseudonyme de Paul Benjamin (« Fausse balle »). Son premier ouvrage majeur est une autobiographie, « L’Invention de la solitude », écrite après la mort de son père. De 1986 (sortie de « Cité de verre » ; premier volume de la « Trilogie new-yorkaise ») à 1994 (« Mr. Vertigo »), il publie des romans majeurs comme « Moon Palace » et « Léviathan » (Prix Médicis étranger). Il revient alors au cinéma, en adaptant avec le réalisateur Wayne Wang sa nouvelle « Le Noël d’Auggie Wren ». Smoke et Brooklyn Boogie sortent en salle en 1995. Paul Auster réalisera lui-même Lulu on the Bridge (1997). Paul Auster a réalisé un marathon d’écriture de plus de trois années consacrées à la rédaction d’un roman de 925 pages, «le plus volumineux de sa vie». Six ans après la sortie de sa dernière fiction, « Sunset Park », « 4 3 2 1 » paraît au début de 2017.

Présentation: Après un long séjour à l’hôpital, d’écrivain Sidney Orr reprend goût à la vie. Mais il est accablé par l’ampleur de ses dettes et par l’angoisse de ne pas retrouver l’inspiration. Un matin, il découvre une nouvelle papeterie au charme irrésistible. Il entre, attiré par un étrange carnet bleu. Le soir même, dans un état second, Sidney commence à écrire dans ce carnet une captivante histoire qui dépasse vite ses espérances. Sans qu’il devine où elle va le conduire, ni que le réel lui réserve les plus dangereuses surprises…

Mon avis :  C’est toujours avec un immense plaisir que je me plonge dans les romans de Paul Auster. Le dernier en date, Mr Vertigo, m’a laissé un souvenir indélébile. Attention, accrochez-vous, dans La nuit de l’oracle Paul Auster nous raconte une histoire dans laquelle il est question d’une histoire qui nous entraîne dans une autre histoire. Autant dire qu’encore cette fois-ci l’auteur m’a menée par le bout du nez pour mon plus grand plaisir !

Une réflexion sur “La nuit de l’oracle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s