Le Cercle fermé

cercle fermé.jpgAuteur : Jonathan Coe ( Royaume-Uni )

Biographie : Jonathan Coe a étudié à la King Edward’s School à Birmingham et au Trinity College à Cambridge avant d’enseigner à l’Université de Warwick. Il s’intéresse à la littérature ainsi qu’à la musique et fait partie d’un groupe musical, expérience qu’il utilisera dans son troisième roman « les nains de la mort ». Il doit sa notoriété à l’étranger à son quatrième roman « Testament à l’anglaise ». Cette virulente satire de la société britannique des années du thatchérisme a connu un important succès auprès du public. En 2001 et 2004, le diptyque « Bienvenue au Club » (The Rotters’ Club) suivi par « Le Cercle fermé » (The Closed Circle) suit les aventures d’un même groupe de personnages pendant leur dernière année de lycée dans le premier roman puis vingt ans plus tard dans le second. Ces deux romans servent l’auteur dans sa fresque du Royaume-Uni des années 70 et début des années 2000, pour mieux observer les mutations profondes qu’a subi la société entre ces deux dates, avec les réformes de Margaret Thatcher et de Tony Blair. Il le fait avec tendresse pour ses personnages et un regard acéré sur cette évolution annonçant l’avènement de la mondialisation.

Présentation: L’Angleterre de Tony Blair entre dans le nouveau millénaire, et les héros de Bienvenue au club dans l’âge mûr. Vingt ans après, qu’ont-ils fait de leurs idéaux de jeunesse ? N’auraient-ils d’autre choix qu’entre compromissions et immobilisme ? Seul l’affreux Paul, leur cadet, un politicien opportuniste, semble s’adapter à ces temps nouveaux et aux nouveaux cercles du pouvoir. Mais si les utopies des années soixante-dix semblent maintenant lointaines, il suffit de bien peu pour faire resurgir les fantômes du passé… Jusqu’à ce que le cercle se referme.

Mon avis : C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai retrouvé Benjamin, Lois, Claire et Philip, les héros de Bienvenue au club. Bye bye Mme Thatcher, bonjour M. Blair ! Vingt années se sont écoulées depuis le dernier opus. Nous sommes à l’aube de l’invasion de l’Irak par les USA. Nos héros se sont mariés, séparés, perdus de vue puis retrouvés. Benjamin travaille toujours sur le chef d’œuvre de sa vie, Lois est toujours en proie à ses démons, et l’affreux Paul est devenu politicien. Encore une fois j’ai été emballée par le style de Jonathan Coe, terriblement drôle et cynique par moment. Juste un petit bémol: le plot twist final, qui m’a laissé un petit goût amer…

8 réflexions sur “Le Cercle fermé

    • Ah cool ! Hâte de connaître ton avis 😉
      Et oui, effectivement, très sympa de la part de Jonathan Coe, surtout que j’avais dit que je n’avais pas aimé son plot twist ! Il aurait pu être froissé, mais non, au contraire, il est plutôt d’accord 😂

  1. J’ai lu Expo 58. J’avais moyennement apprécié mais envie de lire un deuxième ouvrage avant de me faire une idée plus arrêtée. Je pense, à te lire que Bienvenue au Club et Le cercle fermé seraient deux bons titres à mettre sur ma PAL. Merci pour ta critique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s