« Et vous, qu’auriez-vous fait à ma place ? » de Charlie Spin

Une chronique qui donne envie !

Laureline Roy

4188JWO8yJL._SX322_BO1,204,203,200_

Dites-moi… Ça vous est déjà arrivé de mourir ?
Moi oui. Je m’appelle Clément Lastier et voici mon histoire.
J’ai été jeté depuis le toit d’un immeuble. Quelques heures plus tard, je me suis retrouvé à l’hôpital, dans le coma. C’est là qu’elle est venue me chercher. Elle. Jade, chargée d’embarquer les Nouveaux-Morts vers la Zone. Elle pensait que mon heure était arrivée. Moi aussi.
Mais elle s’est trompée. C’est mon voisin de chambre qui aurait dû partir. Alors, je suis revenu. Revenu à la vie. Dans son corps à lui. Celui d’un milliardaire.
Et vous, qu’auriez-vous fait à ma place ?

Comme l’explique la quatrième de couverture, nous faisons donc la connaissance de Clément Lastier, jeune homme de milieu modeste, sans problème, qui, par un malheureux concours de circonstances, est assassiné la même nuit et au même endroit qu’un autre jeune homme, issu d’une richissime famille, lui, Clément Pinelli…

Voir l’article original 485 mots de plus

Soupçons: après la version broché et l’ebook, une version audio?

Voilà que depuis plusieurs mois une petite idée germe dans ma tête: rendre disponible mes romans en version audio. En effet, les livres audios ont le vent en poupe. Personnellement, je n'ai jamais eu l'occasion d'en "lire", mais je découvre de plus en plus de monde y a recours. Dans quelles conditions ? Peut-être comme … Lire la suite de Soupçons: après la version broché et l’ebook, une version audio?

« La longue nuit: la colonie de Haute-Terre » de Pierre-Guy Laurier

Un coup de cœur à découvrir de toute urgence !

Laureline Roy

417R577r2AL

La Longue Nuit est une série en quatre volets qui s’inscrit dans la lignée de romans post-apocalyptiques tel « Malevil » de Robert Merles.
Elle décrit la fin d’une civilisation, la nôtre, qui en quelques jours va sombrer dans le chaos et l’anarchie. Au cœur de ce monde incertain et glacial, plongé dans des ténèbres permanentes, un homme et une adolescente qu’il s’est donné pour mission de protéger, vont tout mettre en œuvre pour assurer leur survie. Le danger est omniprésent. Il faut se méfier de tout et de tous, éviter les mauvaises rencontres, se protéger, apprendre à se battre. Y parviendront-ils sans perdre leur humanité ?
Un roman qui oblige le lecteur à se poser des questions. Et vous, dans quel clan seriez-vous ?

Le deuxième volet « Les Filles du Rocher » paraîtra début novembre.

*

Quel plaisir que de plonger dans cette dystopie ! L’auteur nous immerge en quelques pages dans un monde post-apocalyptique…

Voir l’article original 343 mots de plus

6 idées pour créer des personnages de roman crédibles

Marie Vareille

La meilleure intrigue du monde ne touchera pas le lecteur s’il ne s’intéresse pas aux personnages qui la vivent. D’ailleurs, il existe des romans sans rebondissements, en revanche, je vous mets au défi de me citer un roman sans personnages. Écrire un roman c’est imaginer et faire vivre des personnages. C’est ce qu’il y a de plus important. Si les personnages sont suffisamment travaillés, ce sont eux qui créent et décident de l’intrigue. créer_personnages_roman_crédibles

1. Apprenez à les connaître, avant de commencer à écrire votre roman

Prenez le temps avant de commencer à écrire, d’écrire la biographie de chacun de vos personnages. Vous devez connaître leur vie par coeur de manière à ce qu’ils réagissent naturellement dans n’importe quelle situation à laquelle ils peuvent être confrontés. Je fais des fiches pour chacun de mes personnages, plus ou moins détaillées selon l’importance du personnage dans l’intrigue, je me pose les questions ci-dessous et j’y réponds systématiquement. Beaucoup de ces infos ne…

Voir l’article original 1 062 mots de plus

Treize fautes de français parmi les plus courantes

Qu’on se le dise !

Le blog d'une rousse péteuse

Un article du Soir.be sur les treize fautes de français les plus courantes. Je l’ai trouvé génial et je le partage avec vous.

Certaines expressions ou tournures de phrases nous semblent correctes parce que nous les utilisons et entendons partout, à la télévision, à la radio ou encore dans la bouche de nos interlocuteurs… Pourtant, elles constituent des fautes de français.

Voir l’article original 777 mots de plus

Ecriture : 6 conseils pour écrire en été

Voilà de précieux conseils qui ne sont pas tombés dans l’oreille d’une sourde ! 😉

L'Astre et la Plume

Depuis un mois l’été bat son plein, les journées sont longues et ensoleillées, certains sont déjà en vacances, les autres s’apprêtent à partir (ou bien sont déjà à l’ouest dans leur tête). Pas toujours évident, dans ces conditions, de se motiver pour aller travailler sur son roman. 

Comment écrire quand le soleil vous appelle en terrasse et pourrit la luminosité de votre écran ? Comment protéger son PC des projections d’eau de la piscine ?

Cet article presque sérieux vous propose des clés pour dépasser les blocages estivaux.

Ecriture : comment se motiver pour écrire en été quand il fait beau et chaud ?

Surtout, hydratez-vous

On le dit et on le répète, n’oubliez pas de boire de l’eau. Notamment si vous avez abusé du rosé la veille. Ça fera du bien à votre cerveau et ça éliminera les toxines. Kirsteen Duval propose une recette de smoothie aux fruits rouges, je ne l’ai pas encore testée mais ça a l’air super bon.

Prenez…

Voir l’article original 896 mots de plus

Neurone Miroir: chapitre 1

Mon coup de coeur! Un début d’histoire prometteur 🙂

Laureline Roy

Empathie : capacité à saisir, avec autant d’exactitude que possible, les références internes et les composantes émotionnelles d’une autre personne et à les comprendre comme si l’on était cette autre personne.

(selon Carl Rogers, dictionnaire de psychologie Doron-Parot)

Samantha a parfois été traitée de sorcière. Elle se dit juste sensitive et vit avec ce don, ou cette malédiction, parce qu’il faut bien vivre.

Jusqu’au jour où cette capacité particulière qu’elle tente d’occulter va bouleverser sa vie…

couv1 neurone

1-Le don (1)

Samantha s’impose une totale immobilité. Au milieu du champ, cela fait maintenant une bonne demi-heure qu’elle observe Ricardo. Elle commence à ressentir les premiers signes de fatigue, des fourmillements dans les mollets, la nuque raide. Quelques gouttes de transpiration perlent le long de sa colonne vertébrale. Malgré l’heure encore matinale, le soleil lui brûle la peau là où elle n’est pas couverte par le débardeur, mais elle s’obstine à ne faire…

Voir l’article original 2 010 mots de plus