La pierre du remords

editions-metailie.com-la-pierre-du-remords-pierre-du-remords-hdAuteur :  Arnaldur Indriðason ( Islande)

Biographie :  Arnaldur Indriðason est diplômé en Histoire de l’Université d’Islande en 1996. Journaliste au Morgunbladid en 1981-1982, il devient scénariste indépendant puis critique de films. Il publie son premier livre, Synir duftsins (« Fils de poussière »en français) en 1997. Cette publication marque pour certains, comme Harlan Coben, le départ d’une nouvelle vague islandaise de fiction criminelle.

Présentation: Une femme est assassinée chez elle. Sur son bureau, on retrouve le numéro de téléphone de Konrad, ancien policier. L’enquête révèle rapidement qu’elle l’avait contacté récemment pour lui demander de retrouver l’enfant qu’elle avait mis au monde cinquante ans plus tôt, et qu’elle avait abandonné juste après sa naissance. Désolé de lui avoir refusé son aide, Konrad s’emploie à réparer son erreur. Au fil de l’enquête, il mesure l’ampleur de la tragédie dans laquelle son intuition et son entêtement l’ont plongé.

Mon avis : Dans ce troisième opus, Konrad, un policier à la retraite, est toujours aussi touchant. Encore une fois, les fantômes du passé, en l’occurrence la mort de son père, viennent le hanter. Comme dans les tomes précédents, Arnaldur Indriðason nous livre deux enquêtes en parallèle. Le vieux policier fait preuve encore une fois de maladresse et d’une certaine rudesse, mais également de beaucoup d’empathie.  L’expression l’enfer est pavé de bonnes intentions n’a jamais été plus adaptée…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s