La dernière tempête

Auteur :  Ragnar Jónasson ( Islande )

Biographie : Ragnar Jónasson a découvert à 13 ans les livres d’Agatha Christie et entreprend la traduction, à 17 ans, de quatorze de ses romans en islandais. Il se passionne également pour les ouvrages de Peter May et de P. D. James. Avocat et professeur de droit à l’Université de Reykjavik, il est aussi écrivain et le cofondateur du Festival international de romans policiers Iceland Noir. C’est l’agent d’Henning Mankell qui a découvert Ragnar Jónasson et vendu les droits de ses livres dans quinze pays. Il est auteur d’une série policière, Dark Iceland, dont l’intrigue se déroule à Siglufjördur, la ville la plus au nord de l’Islande, d’où sont originaires ses grands-parents et où a grandi son père. Le premier tome de la série, « Snjór » (Snjóblinda), est paru en 2010. « Mörk » (Náttblinda, 2014) a été élu « Meilleur polar de l’année 2016 » selon le SundayExpress et le Daily Express, et a reçu le Dead Good Reader Award en Angleterre.

Présentation: A Reykjavík, l’enquêtrice Hulda Hermansdóttir, la quarantaine, fuit sa famille dysfonctionnelle en se jetant à corps perdu dans le travail. Sa fille Dimma est en perpétuelle crise, et les relations avec son mari se sont terriblement dégradées. A l’autre bout du pays, dans une ferme d’une vallée reculée de l’est de l’Islande, un couple est l’otage d’une terrible tempête de neige quand un homme vient frapper à leur porte et réclame l’asile pour la nuit. Son discours est décousu, son regard, indéchiffrable. Les rafales reprennent de plus belle, l’électricité est soudain coupée : le couple se retrouve coincé avec l’inconnu. Pour tous, à Reykjavík ou dans la vallée perdue, ces quelques jours avant Noël vont tout faire basculer. La famille de Hulda explose. Et dans la petite ferme, deux mois après les faits, on a retrouvé deux cadavres. Un double meurtre sur lequel Hulda va se jeter pour tenter d’oublier son chagrin et sa colère.

Mon avis : Je suis accro à la littérature scandinave, mais ça, vous le savez déjà. Si le premier roman que j’ai lu de Ragnar Jónasson, Snjór, m’avait laissé de marbre, cette fois-ci la magie a opéré. Le décor, les personnages, tous les ingrédients sont là pour vous faire passer un bon moment. Ce roman est un véritable page turner, assurez-vous d’avoir suffisamment de temps devant vous lorsque vous l’entamerez.

2 réflexions sur “La dernière tempête

  1. J’aime beaucoup la littérature et les séries scandinaves. Je crois que je vais ajouter « La dernière tempête » à ma PAL.

    Merci.
    Belle fin de journée,
    Régis

Répondre à Kirsteen Duval Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s