Mansfield Park

Mansfield-ParkAuteur : Jane Austen ( Royaume-Uni )

Biographie : Jane Austen fait partie d’une fratrie de huit enfants. Son père, George Austen, est pasteur et les revenus de la famille Austen sont modestes mais confortables. En 1782, Jane et Cassandra, sa sœur, sont envoyées à l’école à Oxford, puis à Southampton et à l’Abbey School de Reading. Après une éducation brève, qu’elle complète grâce à la bibliothèque paternelle et aux conversations familiales, Jane commence à écrire. Elle va travailler avec acharnement (pratiquement jusqu’à sa fin), malgré une relation amoureuse douloureuse, la mort de son père et la maladie, dont elle va mourir à quarante-deux ans.

Présentation: Sans richesse ni éducation, la jeune Fanny Price n’a rien pour séduire la bonne société anglaise. Pourtant, dans la faste demeure de Mansfield Park où l’a recueillie son oncle, il lui faut faire bonne figure. Entre frustrations et vexations, que sera-t-elle prête à sacrifier pour être acceptée dans le monde enjôleur de ses cousins ? Roman d’apprentissage précurseur, Mansfield Park est le plus surprenant des romans de Jane Austen.

Mon avis : Jane Austen est une auteure que j’affectionne particulièrement et j’apprécie de me replonger dans son univers  de temps à autres. Malgré cela, j’avoue m’être un tant soi peu ennuyée lors de la lecture de Mansfield Park. Tout d’abord, j’ai trouvé le personnage de Fanny extrêmement fade et n’ai pas réussi à m’attacher à cette jeune fille. Quant à son cousin Edmond, j’ai rarement eu affaire à un personnage si à côté de la plaque ! La fin, elle, est arrivée sans crier gare, comme un cheveu sur la soupe. Croyant avoir sauté un chapitre, je suis revenue en arrière, et j’ai dû me rendre à l’évidence: Jane Austen est allée un peu vite en besogne, à ma grande déception.

6 réflexions sur “Mansfield Park

  1. Je suis justement en train de découvrir Mansfield Park. J’aime aussi beaucoup Jane Austen, et je dois avouer que mes débuts dans ce roman sont un peu difficiles, mais je vais m’accrocher !

  2. C’est vraiment le roman de Jane Austen le plus compliqué à aimer il me semble. Il faut que je le relise mais j’ai bien peur de ne pas l’aimer plus que par le passé (bien que je ne le déteste pas, loin de là, c’est seulement le roman de Jane Austen que j’aime le moins…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s