La Sirène

La-SireneAuteur : Camilla Läckberg ( Suède )

Biographie : Après avoir obtenu son diplôme à la School of Business, Economics and Law à l’Université de Göteborg, Camilla Läckberg a travaillé comme économiste à Stockholm. Malgré sa formation d’économiste, elle a toujours voulu être écrivain et vivre de sa plume. C’est alors qu’au début des années 2000, son premier mari, sa mère et son frère lui ont offert un cours d’écriture intitulé « Krim écriture » pour lequel elle conçut l’histoire qui deviendra « La Princesse des glaces » (Isprinsessan), son premier roman, édité en Suède en 2003. Les romans de Camilla Läckberg se situent tous près de son lieu de naissance, la petite ville côtière de Fjällbacka. Elle est l’autrice d’une série de romans policiers mettant en scène le personnage d’Erica Falck et de son compagnon le commissaire Patrik Hedström. « Les enquêtes d’Erica » (Fjällbackamorden), une série télévisée suédoise a été créée d’après les romans de Camilla Läckberg et diffusée en 2012.

Présentation: Un homme a mystérieusement disparu à Fjällbacka. Toutes les recherches lancées au commissariat de Tanumshede par Patrik Hedström et ses collègues s’avèrent vaines. Impossible de dire s’il est mort, s’il a été enlevé ou s’il s’est volontairement volatilisé. L’affaire se complique lorsque la police découvre que l’une des proches connaissances de la victime, l’écrivain Christian Thydell, reçoit des lettres de menace depuis plus d’un an. Lui ne les a jamais prises au sérieux, mais son amie Erica, qui l’a aidé à faire ses premiers pas en littérature, soupçonne un danger bien réel. Sans rien dire à Patrik, et bien qu’elle soit enceinte de jumeaux, elle décide de mener l’enquête de son côté…

Mon avis :  Cette série mettant en scène le couple formé par Erica et Patrick est, je l’avoue, mon petit plaisir coupable. C’est avec un immense plaisir que je retourne à chaque fois dans la petite ville de Fjällbacka (j’adore ces mots imprononçables). Cette fois-ci encore, l’intrigue est à la hauteur d’un grand roman policier, Camilla Läckberg nous mène en bateau jusqu’à la fin, et je vous mets au défi de trouver le meurtrier dès le début. On pardonnera donc à l’auteure quelques maladresses, des situations tirées par les cheveux, certains personnages trop caricaturaux… Bref, La Sirène est un roman que l’on dévore comme une délicieuse tablette de chocolat noir.

 

Une réflexion sur “La Sirène

Répondre à ROCAFORT Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s