Qaanaaq

Qaanaaq.jpgAuteur : Mo Malø ( France )

Biographie : Mo Malø, l’un des pseudonymes de Frédéric Mars, est l’auteur de nombreux ouvrages sous d’autres identités. « Qaanaaq » (2018) est son premier roman policier, publié sous pseudonyme par la nécessité, ayant déjà pas mal publié de récits très éloignées de cet univers sous d’autres noms. Et par envie aussi, car il avait le désir de s’immerger dans ce grand bain du polar nordique.

 

Présentation: Adopté à l’âge de trois ans, Qaanaaq Adriensen n’a jamais remis les pieds sur sa terre natale, le Groenland. C’est à contrecœur que l’inspecteur accepte d’aider la police locale, démunie devant ce qui s’annonce comme la plus grande affaire criminelle du pays : quatre ouvriers de plateformes pétrolières retrouvés le corps déchiqueté. Les blessures semblent caractéristiques d’une attaque d’ours polaire. Mais les ours crochètent-ils les portes ? Flanqué de l’inspecteur Apputiku, Qaanaaq va mener l’enquête. Et peut-être remonter ainsi jusqu’au secret de ses origines.

Mon avis :  Un retour aux sources ô combien mouvementé pour le capitaine Qaanaq et ce, pour notre plus grand plaisir. Amateurs de grand froid et de plot twist, vous serez servis. Ce roman est l’occasion de découvrir les coutumes et traditions du peuple inuit et, excepté quelques longueurs, j’avoue avoir passé un très bon moment. L’auteur a écrit une suite aux aventures de son héros dans Diskø que je ne manquerai pas de lire, en espérant que le capitaine Qaanaaq aura mûri entretemps et aura moins recours aux lumières de sa maman ! 😉

2 réflexions sur “Qaanaaq

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s