Les bottes suédoises

les bottesAuteur : Henning Mankell ( Suède )

Biographie :  Très vite abandonné par sa mère, Henning Mankell est élevé par son père, juge d’instance. Il est le gendre d’Ingmar Bergman dont il a épousé en secondes noces la fille Eva. Il est connu internationalement grâce à la série policière des enquêtes de Kurt Wallander. Ce commissaire désabusé est entouré par une équipe de policiers où chacun possède une personnalité soigneusement décrite. Les meurtres sanglants auxquels Wallander est confronté le plongent au fil des romans dans un état de plus en plus dépressif ; l’aspect psychologique est aussi important pour Mankell que l’intrigue elle-même. Toutes ces aventures se déroulent dans la petite ville d’Ystad, en Scanie, dans le sud de la Suède. Ses romans « Les chaussures italiennes » et « Les bottes suédoises » lui permettent de sortir avec succès du registre des romans policiers.

 

Présentation: Fredrik Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son île de la Baltique. Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands-parents n’est plus qu’une ruine fumante. Réfugié dans la vieille caravane de son jardin, il s’interroge: à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre ? Mais c’est compter sans les révélations de sa fille Louise et sans l’apparition de Lisa Modin, journaliste de la presse locale. Tandis que l’hiver prend possession de l’archipel, tout va basculer de façon insensible jusqu’à l’inimaginable dénouement.

Mon avis : Voilà bien longtemps que j’avais envie de découvrir la suite des Chaussures italiennes, roman que j’avais beaucoup apprécié. Grande fan de la série Wallander, cette autre facette de Henning Mankell m’avais beaucoup surprise à l’époque. Encore une fois le charme a opéré. Fredrik Welin a vieilli, et c’est avec un immense plaisir que j’ai suivi le médecin qui, loin de profiter d’une retraite paisible sur sa petite île, se voit confronter aux agissements d’un pyromane sans scrupules. Et puis il y a sa fille Louise, toujours aussi mystérieuse, qui apparaît et disparaît au grand damne du médecin qui malgré tout, retrouvera goût à la vie en partie grâce à elle. Sans oublier les paysages décrits par l’auteur, de magnifiques tableaux dans lesquels on se plonge avec délice. Deux romans à lire impérativement!

4 réflexions sur “Les bottes suédoises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s