Tout n’est pas perdu

Tout n est pas perduAuteur : Wendy Walker ( États-Unis )

Biographie : Ancienne avocate spécialiste en droit de famille, en droit commercial et banquier d’affaires, Wendy Walker est romancière et éditrice. Son roman « Tout n’est pas perdu » (All is not forgotten, 2016) est le premier publié en France. Il est repéré par les producteurs de Gone Girl (2014) – Bruna Papandrea et Reese Witherspoon – et va être adapté par la Warner bros.

Présentation: Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée. Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, et lui confient leurs pensées les plus intimes, laissant tomber leur masque pour faire apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles.

Mon avis : A chaque fois que je referme un bon roman je ressens comme un pincement au cœur. Ce fut le cas à la fin de la lecture du roman de Michael Connelly « Le poète ». Cette habileté que possèdent certains auteurs de nous transporter dans leur univers et de nous faire ressentir de fortes émotions est tout simplement incroyable. Et à chaque fois donc, la question qui se pose est: ma lecture suivante saura-t-elle me transporter de la sorte ? Encore une fois ce fut le cas. J’avais lu une chronique d’Anthony au sujet d’un autre roman de Wendy Walker, « Emma dans la nuit ». Je décidai de commencer par « Tout n’est pas perdu », un thriller psychologique qui exploite les mystères de la mémoire et de la perte des souvenirs. Cette lecture m’a bouleversée. Le sujet est grave, dérangeant. Wendy Walker nous dévoile de façon très habile la face cachée de ses personnages, leurs secrets les plus noirs, leurs obsessions… Nous sommes aux premières loges puisque le narrateur est Alan Forrester, un thérapeute, et qui de ce fait détient un pouvoir immense sur ses patients. Je ne vous en dirai pas plus sur l’intrigue. Amateurs de plot twist, ce roman est pour vous !

8 réflexions sur “Tout n’est pas perdu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s