Le vent l’emportera

le vent l emporteraAuteur : Gunnar Staalesen ( Norvège )

Biographie : Gunnar Staalesen étudie l’anglais et le français et fait des études supérieures en littérature à l’Université de Bergen, où il reçoit le grade universitaire de candidatus philologiæ. Il travaille ensuite au Den Nationale Scene, le plus important théâtre de Bergen, où il fera jouer, à partir des années 1980, plusieurs de ses pièces de théâtre. Il commence à publier des romans en 1969. Outre deux recueils de nouvelles, seize d’entre eux, et les plus célèbres, sont des romans policiers qui mettent en scène Varg Veum (personnage crée en 1975), un ancien salarié de la Protection de l’Enfance devenu détective privé. Douze des seize romans ont été adaptés au cinéma notamment « Anges déchus » (Fallen Angels – Varg Veum : Falne engler) en 2008.  Gunnar Staalesen est également l’auteur d’une trilogie historique intitulée le « Roman de Bergen ».

Présentation: Le privé le plus populaire de Norvège prêt à renoncer au célibat ? Pas si le destin s’en mêle. Au large de Bergen, à quelques encâblures des fjords, une ou deux îles sont battues par les vents. Un pont les relie au continent, le tourisme pourrait s’y développer, si le site n’était pas promis à être défiguré par de hautes silhouettes bruyantes et menaçantes : peut-on rêver endroit plus idéal que ces îles sous le vent du Nord pour un parc d’éoliennes ? Une famille déchirée par des intérêts divergents, un mari qui disparaît la veille d’une consultation décisive, des écologistes soft et d’autres prêts à des actions d’éclat beaucoup plus violentes.

Mon avis : S’il s’agit de mon premier roman de Gunnar Staalesen, l’auteur lui n’est pas à son coup d’essai. En effet, Le vent l’emportera est le 16 tome de la série consacrée au personnage de Varg Veum. Etant fan de littérature scandinave, j’ai jeté mon dévolu sur ce roman sans me poser de questions. Je regrette de ne pas avoir commencé par le début de la série, cela m’aurait permis de mieux cerner le caractère du personnage principal, d’autant plus que dans cet épisode sa vie est sur le point de prendre un grand tournant. J’avoue avoir eu un peu de mal avec les dialogues, très hâchées, mais cela est peut-être dû à la traduction. Entre militants écolos et une famille déchirée par des secrets, le détective mène l’enquête qui va bouleverser sa vie.

Une réflexion sur “Le vent l’emportera

Répondre à ROCAFORT Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s