Une putain d’histoire

RAS-E87-V4-A PLAT.inddAuteur : Bernard Minier ( France )

Biographie : Bernard Minier grandit à Montréjeau au pied des Pyrénées, puis fait des études à Tarbes et à Toulouse avant de séjourner un an en Espagne. Il fait d’abord carrière dans l’administration des douanes, comme contrôleur principal, tout en participant à des concours de nouvelles avant de franchir le pas et d’envoyer un manuscrit de roman à des éditeurs. Il publie son premier roman, « Glacé », en 2011. Le roman obtient de nombreux prix dont le Prix Polar au Festival de Cognac et le Prix « Découverte » Polars Pourpres. Il a été adapté en série télévisée. Ses romans privilégient les atmosphères oppressantes, la violence psychologique et des personnages complexes, ainsi que « l’attention qu’il porte aux décors, naturels en particulier ».

Présentation: « Au commencement était la peur… »

Hors des flots déchaînés, une main tendue vers le ciel. Un pont de bateau qui tangue, la pluie qui s’abat, et la nuit… Le début d’une « putain d’histoire ».
Une histoire d’amour et de peur, de bruit et de fureur. L’histoire de Henry, 17 ans, que le meurtre de sa petite amie plonge dans l’enfer du soupçon. Sur son île, Glass Island, battue par les vents, cernée par la brume 360 jours par an et uniquement accessible par ferry, tout le monde connaît tout le monde, jusqu’au plus noir de ses secrets. Ou du moins le croit-on.
Quand la peur gagne, la vérité s’y perd…

Mon avis : Comment vous parler de cette histoire sans trop vous en dévoiler? Pour une putain d’histoire, c’en est une, effectivement ! Il s’agit de mon premier roman de Bernard Minier et je suis conquise. Tout d’abord; le décor: nous voici sur une île, Glass Island, au large de Seattle. Bernard Minier a le sens du détail et l’immersion est totale dès le début. L’atmosphère très particulière de cette île est un personnage à part entière, et j’adore ! On reconnaît ici le souci de l’auteur quand au décor, et cet aspect de l’histoire m’a énormément plu. Et puis il y a les personnages. Henry, un ado de 17 ans un peu paumé dont la petite amie a mystérieusement disparue et la vie va basculer, est attachant. : il a été adopté par un couple de lesbiennes et le trio n’a cessé de déménager pour fuir… mais quoi au juste ? La vie insulaire a ses particularités, tout le monde se connaît, il est difficile de garder ses secrets et puis… et puis… Vous avez le pied marin ? Vous aimez être menez en bateau ? N’oubliez pas que nous sommes sur une île et que sans cela, vous risquez de passer un mauvais quart d’heure. Bravo M. Minier, vous avez réussi un sacré tour de force (hâte de découvrir vos autres écrits). En résumé: à lire absolument !

6 réflexions sur “Une putain d’histoire

  1. J’ai pas encore celui ci. Par contre j’ai lu Glacé de cet auteur et j’avais beaucoup aimé!
    J’ai hate de decouvrir Une putain d’histoire du coup 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s