Derrek Gores

Qui a dit que le collage c’était ringard?

La Page @Mélie

e57d17112d62bc2fee8b45d3005b2552Dès le premier regard, les collages du New-Yorkais Derek Gores convainquent par leur abondante diversité. L’artiste internationalement sollicité dissèque des magazines de mode en petits morceaux de mosaïque. Ceux-ci forment la base de sa documentation classée méticuleusement d’après des critères de couleur, de forme et de style. Partant de là, il crée dans un rythme animé et inimitable un assemblage d’images complètement nouveau. De façon adroite et avec caractère, apparaissent, à partir d’un nombre incalculable de petites unités, des visages incroyables et des figures de femmes. Chaque mouvement est ici si parfaitement façonné que chaque trace de signe, de couleur et de logo se glisse naturellement dans son œuvre d’art totale. En regardant de près, il est incroyable que cette situation aux accords de couleurs parfaits soit formée de centaines de petits éléments.

Gores décrit sa technique comme étant un moment émotionnel intense dans lequel la créativité lui coule à…

View original post 40 mots de plus

4 réflexions sur “Derrek Gores

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s