L.A. Story

L-A-storyAuteur : James Frey ( États-Unis )

Biographie :  James Christopher Frey est un écrivain connu pour ses ouvrages de science-fiction à destination de la jeunesse. Il a exercé les métiers les plus divers, de barman à photographe en passant par Père Noël pour un grand magasin, avant d’écrire, de produire et de réaliser des films indépendants. Il est principalement connu pour ses « mémoires », A Million Little Pieces (Mille Morceaux) et sa suite, My Friend Leonard. Ces deux romans furent les premiers sur la liste des bestsellers du New York Times, et le premier fut choisi par Oprah Winfrey pour son book club. James Frey est co-auteur avec Jobie Hughes, sous le pseudonyme de «Pittacus Lore» de la série jeunesse « Lorien Legacies » dont le premier tome I Am Number Four (Numéro quatre), a été adapté au cinéma en 2011.

Présentation: L’un des auteurs les plus célèbres et controversés des États-Unis nous livre ici son premier roman : une chronique audacieuse du Los Angeles contemporain. Des dizaines de personnages défilent sous les yeux du lecteur – certains ne font qu’une unique apparition – tandis que James Frey s’attache à narrer les vies dramatiques d’une poignée d’âmes perdues de Los Angeles : une jeune Latino-Américaine brillante et ambitieuse qui voit s’écrouler ses espérances dans un moment d’humiliation cuisante ; un acteur de films d’action narcissique à l’excès que la poursuite d’une passion impossible risque de détruire; deux jeunes gens de dix-neuf ans qui fuient l’atmosphère étouffante de leur ville natale et se battent pour survivre aux marges de la grande ville ; un vieil alcoolique de Venice Beach dont la vie est bouleversée par l’irruption d’une adolescente toxicomane à demi morte devant les toilettes où il a élu domicile. Ce roman puissant résonne des millions d’autres vies qui, mises ensemble, décrivent une ville, une culture et une époque. L.A. Story, en un tour de force ébouriffant, déroule les joies, horreurs et hasards inattendus de la vie et de la mort dans la cité des Anges.

Mon avis : La ville de Los Angeles est celle des superlatifs: la ville compte plus de 27 millions de voitures, presque deux par être humain; plus de 1.500 gangs; 100.000 personnes y viennent chaque année pour faire carrière dans le spectacle; les décharges du comté de Los Angeles reçoivent environ 20.000 tonnes de déchets par jour; 200 millions de tonnes de marchandises transitent chaque année par le port de Los Angeles; 1,6 millions de personnes vivent sous le seuil de la pauvreté… L.A. Story est un ovni, je m’explique: tout d’abord le style de l’auteur, j’ai été complètement déroutée à la lecture des premières pages. James Frey n’aime pas les virgules, les phrases sont longues parfois, on sent l’urgence, on finit le paragraphe à bout de souffle, on a l’impression d’avoir été happé dans un tourbillon. Ça va vite, très vite, ce doit être la toute première sensation que l’on éprouve en posant un pied à Los Angeles. L’auteur nous raconte l’histoire de plusieurs personnages très attachants venus tenter leur chance dans la ville des Anges.  Ce récit est entrecoupé d’anecdotes qui relate la naissance de cette mégapole, sans oublier « les faits amusants de la ville »: savez-vous qu’il est possible d’épouser une pierre dans le comté de Los Angeles? Mais il y est interdit de lécher un crapaud !! Je referme ce roman un sourire aux lèvres mais le cœur serré. S’il y a bien un lieu où toute la bêtise et la cupidité de l’être humain, mais également la naïveté et les rêves les plus fous, se côtoient en toute liberté, ce doit être à Los Angeles.


Une réflexion sur “L.A. Story

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s