En fouillant sur le net…

Couv Soupçons 3C’est en lisant un post sur Facebook à propos de la mise à disposition en téléchargement gratuit de romans sans le consentement de l’auteur que j’ai décidé de jeter un œil de mon côté. Je sais que cette pratique est courante. Hop, on achète votre ebook et puis on le rend disponible sur son site, mais attention ! La plupart du temps les liens sont rémunérés, d’où l’abus. Enfin, bon bref, bien entendu j’ai trouvé mes deux romans sur des plateformes de téléchargement gratuit. Pas cool vous me direz, eh non, mais il parait que c’est la rançon du succès…

Mais le propos de cet article est tout autre, car en effet, en farfouillant sur la toile je suis tombée sur une chronique de Soupçons sur le blog de Tea Time in Bloomsbury qui date un peu (je ne l’avais pas repérée avant, et j’en suis confuse…) mais qui pour le coup m’a fait très plaisir et m’a redonné le moral. 🙂

En voici un extrait:

 » j’ai essayé Soupçons et j’ai été agréablement surprise dès les premières pages ! Ça commence comme une bonne série américaine, une rencontre entre Les experts et True detectives. Vous serez rapidement capturé par cette histoire (même si la 4ème de couverture ne semble pas très engageante). La tension est palpable et omniprésente. Le parfum de meurtre entoure cette femme qui fuit un dangereux ex et cette jeune fille qui tombe amoureuse au premier regard d’un sombre et mystérieux inconnu. Les personnages sont assez crédibles. « 

Je remercie mille fois la chroniqueuse de Tea Time in Bloomsbury d’avoir pris le temps de découvrir Soupçons et d’avoir rédiger un avis, cela me touche beaucoup !

Kirsteen

 

8 réflexions sur “En fouillant sur le net…

  1. Une critique très encourageante effectivement.
    Je te souhaite que des bonnes choses, tu es déterminée, tu vas y arriver !
    Un bon dimanche soir à toi Kirsteen

  2. Et du coup comment en tant qu’auteure tu vois le téléchargement illégal, partage illégale de ton œuvre ? Plus généralement du droit d’auteur et du business-model de l’édition ?

    Je crois sincèrement que c’est quelque chose de positif ce téléchargement illégal. Sans ça en fait je ne serai pas autant lecteur aujourd’hui, et je n’aurais certainement pas acheté autant de livres…vu que je ne lirais pas…
    Financièrement je comprends tout à fait que ça peut être très compliqué pour les auteurs et maisons d’édition. Un nouveau modèle économique doit être trouvé autour de la production artistique je pense.

    • Positif dans le sens où cela montre un intérêt pour mon travail, et je comprends que, sans cela, de nombreux lecteurs, pour des raisons purement financières, n’auraient pas accès à la lecture (bien que les bibliothèques existent, mais bon, pour ma part, mes romans ne s’y trouvent pas, et ne risquent pas de s’y trouver de si tôt).
      Un nouveau modèle économique doit être mis en place, effectivement, l’avènement d’internet a bousculé la façon de consommer les livres, la musique. Pour les musiciens, chanteurs, il reste les concerts, pour les auteurs… faire payer les séances de dédicaces? 😉
      Merci de ton intérêt pour mon blog, je suis très touchée.

      • Les bibliothèques c’est un truc de citadin ! Chez mes parents la bibliothèque municipale est vide pour les adultes. Et puis un abonnement bibliothèque ça peut aussi être un budget…ça n’excuse rien cela dit.

        J’étais assez fan de l’idée d’une licence globale avec un système de redistribution aux auteurs. Une grosse SACEM mais difficile d’être ultra indépendant avec ça…

        Je suis légèrement concerné en plus, l’écriture me tente mais bon, aucune envie d’essayer d’en vivre alors ça remet en perspective. De même pour la musique…

        De toute façon le défi économique de la modernité sera de rémunérer les artistes. Tout le monde le devient dans sa mesure du possible, ce qui est génial mais ça rend tout le système assez compliqué…

        C’est bien normal que j’ai de l’intérêt pour ton blog ! L’auto-édition est clairement dans ma perspective si un jour j’arrive à mon objectif 😉 question de principe…

      • Eh bien je vois que tu as déjà pas mal réfléchi à la question de la rémunération, mais j’ose te donner un conseil: écris d’abord pour le plaisir que cela procure, le reste suivra tout naturellement. Le plus important est de ne pas se prendre la tête, et c’est valable pour toutes les questions dans la vie 😉

      • Oui je fais de l’art pour le plaisir, je ne compte pas en vivre, jamais. Pour mon revenu je fais des études. J’ai énormément de difficulté à associer passion et argent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s